En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

ERASMUS

ERASMUS ITALIE

Par CECILE ANN MORISSET, publié le jeudi 25 juin 2020 11:40 - Mis à jour le jeudi 25 juin 2020 15:42
italie.jpg
Thinking out and sharing teaching activities focussing on the integration of college students

Mobilité Erasmus en Italie
De Cécile Morisset Professeure de mathématiques
Du 16 au 27 octobre 2020 Agropoli

 

L’Italie compte un peu plus de 60 millions d’habitants.

L’immigration massive depuis 2003 a permis de revenir à une démographie positive.
Cette immigration a vu cette croissante stoppée à partir de 2015.
Les régions gagnantes de cette croissance sont celles du Nord et du centre du pays.
Ces régions sont en effet les plus riches, le sud étant constitué de régions très pauvres et à l’activité industrielle et commerciale restreinte. Le tourisme, très saisonnier, y représente cependant une part importante.

 

 

Agropoli est une commune de la province
de Salerne dans la Campanie dans
le sud de l’Italie.
Elle compte plus de 21 000 habitants.

 

 

C’est une station balnéaire très animée l’été et

plutôt calme le reste de l’année.

 

 

 

Elle se situe à côté du célèbre site

Archéologique de Paestum.


 

L'école publique est obligatoire jusqu'à l'âge de 16 ans. Les vacances scolaires d'été

s'étendent approximativement du 12 juin au 10 septembre.

 
 

J’ai été accueillie dans trois établissements :

  • Le lycée scientifique et linguistique : Liceo statale A. Gatto.On y trouve les filières scientifiques, sciences appliquées et linguistiques.Il y a 37 classes avec des effectifs de 22 à 29.

 

  • Le lycée Classique :  Liceo statale A. Gatto.(Les bâtiments sont dans le centre d’Agropoli)On y trouve la filière classique (axée sur le latin et le grec) et la filière musicale. Il y a 13 classes de petits effectifs.

 

 

  • Le lycée technique et professionnel Cenni Marconi à Vallo della Lucania (commune située à 40 min d’Agropoli). Il y a 30 classes à petits effectifs.

 

 

 

 

Dans chaque établissement les élèves ont une salle attribuée pour l’année scolaire, les enseignants se déplacent. Les cours commencent à 8h 20 et se terminent à 12h20.

 

 

Les élèves ne sont pas autorisés à sortir de leur salle durant la matinée. Les professeurs assurent les surveillances durant les récréations ou inter- cours.

De ce fait les élèves peuvent manger et boire durant les cours.

 

 

 

 

   

  Toutes les salles sont équipées d’un tableau interactif avec un      ordinateur. Le reste du mobilier est vieillissant !

 

    Les cours auxquels j’ai pu assister sont très dynamiques avec peu de contenus théoriques mais beaucoup d’entrainements à l’écrit avec un élève au tableau.

 

 

 

classe de 4ème en section linguistique avait préparé avec leur professeur de sciences une présentation des molécules et de diverses réactions chimiques en italien, français et anglais.

 

 

 

Chaque mois un conseil de classe a lieu pour présenter les différents projets et faire le bilan pour chaque élève afin en autre de diagnostiquer les élèves en difficultés.

Après un devoir les enseignants interrogent de nouveau les élèves ayant moins de 6 sur 10 (  4/ 5) de façon à obtenir au moins 6 pour valider les compétences.

Un accompagnement en classe avec un enseignant est mis en place pour les élèves DAS OU BES (équivalent des PAP ou PAI)

En février/mars  puis en juin / juillet des cours de soutien sont dispensés aux élèves en difficulté.

Certains passent des examens en septembre pour passer en classe supérieure.

Les élèves peuvent redoubler, ce sont les conseils de classe qui décident.

De nombreux projets ERASMUS sont réalisés dans les 3 établissements.

Il y a aussi des PON projets financés par l’Europe, les élèves restent une après midi au lycée en plus pour travailler sur leur projet orientation, sur les outils numériques …

 

Merci à l’administration des différents établissements visités, pour leur gentillesse et disponibilité.

Merci Angelo, Mariapia, Fulvia, Antonella, Antonia, Gabriella et tous les professeurs ayant pris le temps d’échanger avec moi.